Je suis allée en forêt de Broceliande

REPOST - Je vous l’avais promis, ça y est voici le récit de mon extraordinaire expérience en forêt de « Brocéliande »

Alors, je vais avant tout planter le décor. Nous sommes un vendredi (24 janvier précisément), jour de Nouvelle Lune... N’est-ce pas là déjà un signe ? (je vous laisse en juger, mais pour moi, cela l’a été clairement) Je sors du travail plus tôt qu’à l’habitude, bien trop pressée de partir vivre cette aventure pour laquelle je n’attendais rien au départ à part une simple occasion de prendre un bon bol d’air le temps d’un week-end et de quitter enfin la frénésie parisienne. Je dois préciser que je devais déjà faire ce week-end il y’a quelques mois, mais faute de courage (ou la peur de l’inconnu sûrement), j’avais abandonné l’idée. Mais voilà que ce début d’année 2020 associé à cette Nouvelle Lune m’a enfin fait comprendre qu’il était temps de me lancer .... Quel était le but de ce week-end ? Non, certainement pas de faire du tourisme en forêt de Brocéliande (Paimpont précisément puisque Brocéliande relève de la légende ...). Non, je ne suis pas allée sur la tombe de Merlin ou autres lieux dit mystiques de cette forêt. Le but de ce week-end était de sortir de mes retranchements, aller au-delà de mes dons et de mes intuitions, tenter de m’élever spirituellement. Je suis donc partie accompagnée d’une amie, que je pourrais décrire comme une prêtresse, une druide ou autre nom qui vous plaira, pratiquant de manière active la méditation et les voyages à travers les dimensions dans un groupe d’initiés (là, vous vous dites, non mais elle a fumé quoi celle-là ?! 😆). Après 4 heures de route, nous voilà arrivées dans un charmant village, Saint-Brieuc-de-Mauron, dans lequel nous avons reçu un accueil juste dingue (mon amie ayant déjà fait plusieurs séjours là-bas, ça a dû aider je dois l’avouer 😬) mais c’est comme si je connaissais ces gens depuis toujours. Je vous passe les détails de mon arrivée, il est tard, nous allons nous reposer pour attaquer la journée du lendemain qui va s’avérer juste extraordinaire. Samedi, c’est parti !

Au programme de la journée :

  • Soin Alchimique, le matin

  • Initiation et connexion aux Êtres de la forêt, l’après-midi

Tout d’abord qu’est-ce qu’un soin alchimique ? C’est une séance de méditation, de bien-être intérieur, et de libération des émotions qu’elles soient négatives ou positives. Réalisé en groupe, c’est un soin qui permet aussi des voyages dimensionnels et de faire connaissance avec des « nous-mêmes » de vies antérieures. Pour ma part, ce fut une expérience très agréable, je ne médite pas spécialement au quotidien et je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié la séance. Étant une non-initiée, je pense que pour une première je suis restée plutôt discrète et que je me suis un chouïa empêchée de lâcher prise. Mais certains participants sont rentrés en trans, jusqu’à réussir à «se connecter à leurs Dragons» et avoir la sensation de voler. Après presqu’une heure de soin, un débriefing s’impose et chaque participants donne son ressenti. Sans jamais nous influencer, les animateurs du soin, nous laisse travailler avec notre intuition jusqu’à ce que l’on soit capable d’affirmer nos visions et nos ressentis. (Je le précise car cela a été un point très important dans ce week-end, jamais les animateurs ne nous ont forcés à croire, à voir, des choses que nous n’avions pas vues, nous étions tous très conscients et jamais sous influence.) Personnellement, j’ai eu des sensations corporelles, comme l’impression de côtoyer des Êtres d’ailleurs et beaucoup de visions de couleurs, mais rien de très fou 😝 ! La séance terminée, nous reprenons des forces autour d’un déjeuner, avant d’entamer la seconde partie de cette folle journée.